Dragon Quest V DS

Date de sortie : 00/00/0000

Type : Jeu de rle

Editeur : Square Enix

Notre test :

Ce n'est pas la première apparition de Dragon Quest V. Pour voir les débuts de cet opus, il faut remonter en 1992 et brancher une Super Nintendo.
Douze ans plus tard, la PS2 accueille un remake d'une qualité rare, qui ne voit malheureusement jamais le jour en Europe. Aujourd'hui, la DS propose de (re)vivre cette aventure, intégralement traduite en français, sur un support qui offre un vrai confort de jeu.
Le double écran est savamment utilisé, et les touches L et R permettent de faire pivoter le décor tel un plateau. Enfin, la réalisation graphique est de haut vol: aucun ralentissement, et des textures remarquables de finesse.
Ce Dragon Quest V: La Fiancée céleste est un jeu de rôle traditionnel. Il est constitué de donjons, de monstres à abattre (pour gagner de l'expérience), et d'armes et d'objets à acheter ou à trouver.
A côté de cela, l'esthétique d'Akira Toriyama (dessinateur de Dragon Ball Z, Chrono Trigger, par exemple) joue un rôle décisif dans cette immersion. Les monstres ne sont plus bêtes et méchants, ils se transforment plutôt en créatures surprenantes de drôlerie et d'inventivité. Les monstres deviennent aussi des alliés d'une importance capitale.
Les qualités de ce jeu sont nombreuses et incontestables, mais Dragon Quest V se démarque avant tout par sa structure scénaristique.
Le stylet n'intervient jamais (mis à part pour un mini-jeu), et le double écran joue un rôle émotionnel, mais uniquement aux moments opportuns.
Dragon Quest V: La Fiancée céleste ravira les fans du genre, mais il saura aussi inciter les néophytes à découvrir les particularités du jeu de rôle, à travers un titre qui met encore plus en valeur les qualités de la DS.



Dragon quest V [ nintendo ds ]envoyé par mushihimeffseb





La note :
8/10