Ghostbusters Playstation3

Date de sortie : 00/00/0000

Type : Action

Editeur : Sony Computer

Notre test :

Ghostbusters (SOS Fantômes en France) est un film culte. Nombre de scènes et de répliques de cette comédie d'action signée Ivan Reitman sont restées gravées dans les esprits. Le titre avait déjà fait l'objet d'une adaptation en jeu vidéo, mais c'était il y a vingt-cinq ans.
Le scénario, original, nous ramène en 1991 et nous place dans la peau d'un stagiaire de l'équipe de Ghostbusters. Formé sur le tas, on se retrouve rapidement à déambuler dans les couloirs de l'hôtel new-yorkais et à devoir s'occuper de ses premiers revenants comme un pro; ou encore à affronter un bibendum colossal et composé de marshmallows. Le matériel et les méthodes de traque employés sont les mêmes que ceux créés pour le grand écran. D'abord, il faut discerner les menaces errantes, invisibles à l'oeil nu et ayant une vilaine tendance à surgir par surprise. Pour ce faire, un détecteur de présence et des lunettes infrarouges assombrissent l'écran, renforçant encore un peu plus le sentiment d'oppression.
En outre, on peut disposer de la lance à plasma pour affaiblir, attraper et enfermer les ennemis dans une petite boîte. Afin d'éviter une répétitivité assommante, notre arme, qui surchauffe en cas d'utilisation prolongée, voit ses fonctionnalités étendues au cours de l'aventure.
Non content de respecter l'univers du film à le lettre et de diffuser un humour des plus ravageurs, il offre une prise en main efficace, une action soutenue et quelques puzzles sympathiques. Ce qui frappe surtout, c'est la réalisation époustouflante. La mise en place des environnements s'articule autour d'éléments préhensibles que l'on peut détruire à l'envi, et dont les réactions physiques sont très convaincantes, sans parler des moults effets spéciaux, très réussis.
Cela valait d'attendre vingt-cinq ans pour enfiler à nouveau la combinaison d'un chasseur de fantômes.

Déconseillé aux - de 12 ans.



















La note :
8/10