Le Parrain 2 Playstation3

Date de sortie : 00/00/0000

Type : Action

Editeur : Electronic Arts

Notre test :

Le nouveau Parrain d'EA est plus qu'un jeu d'action:cette fois, la guerre des familles se transformera également en intenses affrontements stratégiques.
S'accaparer une cité n'est plus aussi facile qu'auparavant. Pour s'octroyer un business, entre commerces et autres boites de strip-tease, il faudra descendre tous les gardes afin de faire parler le gérant sous la torture, jusqu'à ce qu'il accepte de vous céder le bail. Le travail n'est pas fini pour autant, puisqu'il faudra ensuite y affecter des gardes, quitte à vous déplacer personnellement et à ramener des renforts si l'affaire tourne au vinaigre.
Le résultat est relativement entraînant. Même si l'interface n'est pas très lisible, on se plonge sans difficulté dans cette guerre sanglante qui marque un virage pris de la série,assez réussi.
Cependant, le Parrain 2 laisse échapper quelques faiblesses. Les graphismes tout d'abord, restent tout de même très moyens. Les personnages manquent d'expression faciale et leurs mouvements sont un peu limités. Par exemple, Dominic ne sait pas sauter, un défaut qui devient rapidement rageant lorsqu'il se retrouve bloqué par un muret de vingt centimètres de haut, et qu'il doit faire un détour d'une centaine de mètres pour atteindre son chemin.
La conduite manque cruellement de souplesse et de nervosité puisqu'elle est bridée par la faible puissance des voitures des années 50, dépassant difficilement les 100 km/h.
Il faut composer avec une caméra unique qui ne se replace pas d'elle-même. La jouabilité pèche par un aspect pas assez ergonomique. En effet, le changement d'armes n'est pas des plus rapides ni des plus simples lorsqu'on cherche une arme en particulier. En revanche, le système de visée est heureusement irréprochable , mais ne rend pas aux gunfights l'intensité perdue.
Ce second opus du Parrain plaira à tous les amateurs de gestion, d'action et de stratégie, mais aussi et surtout aux fans du premier opus.

Jeu autorisé aux 18 ans et +.























La note :
6/10