Little King Story Wii

Date de sortie : 00/00/0000

Type : Action/Gestion

Editeur : Rising star Games

Notre test :

Tout débute à la manière d'un conte de fées: un jeune garçon timide, appelé Corobo, découvre un jour une couronne qui lui donne le pouvoir de se faire obéir, et devient le roi d'un pays imaginaire.
Cet argument, inspiré au producteur de Little King's Story par Le Petit Prince d'Antoine de St Exupéry, est le point de départ d'une aventure mélangeant exploration, gestion et stratégie en temps réel. Vous ne disposez, au commencement, que d'une cabine en guise de château, de trois maisons constituant le village qui vous est assujetti, de quelques bosquets en périphérie, et d'une douzaine de citoyens. Votre royaume n'est qu'un point minuscule sur la carte du monde. La conquête des étendues mystérieuses tout autour de vous vous attend de pied ferme.
Les couleurs pastels des graphismes réalisés en ce shading, associées surtout à la bande-son faite de chefs-d'oeuvre classiques (La Marche Funèbre de chopin, Les Gymnopédies d'Erik Satie...) y sont pour beaucoup.
Votre activité principale va donc consister à accumuler un trésor de guerre, qui sera réinvesti afin d'agrandir votre fief. Ce que vous collecterez, notamment en faisant fouiller le sol par vos sujets, sera ensuite converti en argent dans la salle de trône. Elargissez le nombres de vos sujets, ainsi que la variété des professions, indispensable à votre avancée, que vous pouvez leurs assigner (les citoyens sont inactifs, mais on peut les transformer en paysans, puis en soldats, en charpentiers, en archers, en bûcheron, souvent moyennant finances). L'évolution touche également la diversité des habitations, des marques de prestige, des décors, des ennemis. Ces derniers sont toujours des monstres, dont il faut supprimer le chef pour s'emparer d'un nouveau territoire parmi les sept à conquérir.
Une alchimie miraculeuse qui rend l'ensemble parfaitement cohérent. Malgré une complexité croissante, le titre ne perd jamais son accessibilité quasi-enfantine.

Déconseillé aux - de 7 ans.




















La note :
8/10