Sin and Punishment Wii

Date de sortie : 00/00/0000

Type : Action

Editeur : Nintendo

Notre test :

Si le sous-titre ne l'évoque pas clairement, Successor of the skies est la suite de Sin and Punishment sorti dix ans auparavant sur Nintendo 64.
L'histoire de ce second volet commence directement dans le feu de l'action, avec la fuite d'Isa, le fils des héros de l'épisode précédent et de Kachi, une mystérieuse jeune fille. Forcément, les joueurs fraîchement débarqués auront bien du mal à suivre les références, mais qu'importe.
Dans la pratique, Kachi et Isa usage d'une répartie simple, mais rigoureuse. Choisir l'un ou l'autre signifie courir ou voler pour mieux éviter les tirs ennemis en couvrant toute la surface de l'écran, canarder à tout-va et même pratiquer le sabre en combat rapproché. Seuls leurs types de tir respectifs les distinguent vraiment. Kachi opte pour un grand coup unique, mais à la déflagration étendue, tandis qu'Isa s'adonne aux missiles téléguidés.
Le secret de ce concentré d'actions non stop vient de la mise en scène, rythmée comme un métronome, des huit stages: ils proposent une succession de séquences de tirs variées et mouvementées, sans jamais utiliser deux fois la même mécanique de jeu. La caméra a aussi un rôle à jouer dans cette diversité, elle change d'angle de vue à loisir pour proposer parfois un défilement horizontale à l'ancienne ou pour jeter les héros, tête la première, dans la bataille.
Sin and Punishment requiert autant de concentration que de technique, ce qui rend le jeu intense, mais aussi pas toujours très lisible. Et puis, même si le combo Wiimote et Nunchuk se montrent plus que convaincants dans ce domaine, des crampes sont à prévoir, à force de rester crispé sur la gâchette pour tirer.
Rare sont les jeux de Wii qui offrent un tel concentré d'action. Rythmé et varié, celui-ci est aussi un challenge de haut niveau.

Déconseillé aux – de 12 ans.




La note :
6/10